FINANCER VOTRE FORMATION

Quels sont vos droits ?

Il existe en France plusieurs statuts sous lequel un salarié ou demandeur d'emploi peut bénéficier de la formation continue.

Un stagiaire en formation continue peut être un étudiant en contrat de professionnalisation, un salarié d’entreprise en Congé Individuel de Formation (CIF), un demandeur d’emploi en reprise d’études, un salarié en formation sur le Compte Personnel de Formation (CPF) , un salarié en validation d’acquis par expérience (VAE), un salarié en plan de formation, ou même un individuel en formation hors temps de travail.


L’organisme de financement qui va financer la formation dépend du statut de l’étudiant en formation continue. En effet, les OPACIF (Organismes Paritaires des Congés Individuels de Formation) prennent en charge les coûts de formation des personnes qui suivent une formation dans le cadre d'un congé individuel de formation (CIF) uniquement. Alors que les OPCA (Organismes Paritaires Collecteurs Agréés) prennent en charge les coûts de formation dans le cadre du plan de formation de l'entreprise, dans le cadre du Compte Personnel de Formation (CPF), et dans le cadre des actions de professionnalisation (contrat de professionnalisation).

Le Congé Individuel de Formation

A destination des salariés en poste (CDI) ou demandeurs d'emploi ayant déjà travaillé, le CIF a pour objectif de permettre à chaque individu de suivre des actions de formation au cours de sa vie professionnelle : soit dans le but d'atteindre un niveau de qualification supérieure ou dans le cadre d'une réorientation professionnelle.

Le financement du CIF est assuré par des organismes paritaires agréés par l’État, appelés les OPCA. Il s’agit principalement des Fongecif (Fonds de gestion du CIF, présents dans chaque région).

Vous devrez donc contacter l'OPACIF de votre branche pour qu'elle vous donne la démarche à suivre.

Le Compte Personnel de Formation

Le CPF est un compte personnel qui permet au salarié de cumuler des heures tout au long de sa vie active afin de suivre des formations ou de valider son expérience professionnelle.

Vous êtes concerné si vous êtes salarié, demandeur d'emploi ayant déjà travaillé, demandeur d'emploi ayant déjà travaillé, ou même à la retraite, mais avec une activité salariée.


Vous devrez contacter l’organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) dont relève votre (ancien) employeur.

 

 

Le Plan de Formation

Le plan de formation d’une entreprise est constitué des actions de formations, des bilans de compétence et de validation des connaissances acquises lors des expériences que les salariés suivent.

 
Le coût de la formation reste à la charge de l’entreprise.
 
A l'issue de sa formation, le salarié réintègre son poste de travail, ou un poste équivalent à rémunération et qualification égales.
 
Vous devrez donc vous renseigner auprès de votre employeur pour savoir si votre formation peut être financée dans ce cadre-là.

L'aide Individuelle à la Formation

Si vous êtes demandeur d'emploi, vous pouvez vous rapprocher de votre conseiller Pôle emploi pour savoir si vous êtes éligible à l'Aide Individuelle à la formation.
 
Cette solution existe lorsque les dispositifs de financements existants ne peuvent prendre en charge votre projet de formation.
A noter que Pôle Emploi prend en charge votre formation sous le plafond de 400h, au-delà la Région prend le relai.
 
Vous devrez ainsi prendre rendez-vous avec votre conseiller Pôle Emploi ou contacter directement la Région selon la charge horaire de votre formation.
 

L'Association de Gestion du Fonds pour l'Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées

Plus connue sous le nom d'AGEFIPH, elle gère le fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (FIPH). 
 
En tant que personne handicapée, vous avez accès aux formations de droit commun ouvertes à tous les demandeurs d’emploi mais également aux formations spécifiques pour les personnes handicapées. Afin de vous aider dans vos démarches, l’Agefiph met ainsi à votre disposition des aides financières et un accompagnement par des spécialistes.
 
Pour solliciter une aide, un dossier de demande d’intervention doit être constitué et adressé à l’Agefiph avant le début de l’action de formation envisagée.

Le Contrat de Sécurisation Professionnelle

Le CSP est le dispositif de reclassement des salariés licenciés économiques dans les entreprises de moins de 1000 salariés. Il doit être proposé par l’employeur aux salariés concernés afin de leur ouvrir l’accès à un ensemble d’aides individualisées (indemnisation, orientation, accompagnement, VAE, formation…) destinées à favoriser un reclassement accéléré vers l’emploi.


Votre action de formation sera financée par l’OPCA dont dépend votre ancien employeur. Mais c’est à Pôle Emploi de la prescrire.

 

Vous devrez alors prendre rendez-vous avec votre conseiller Pôle Emploi, afin de lui présenter votre projet de formation, en sollicitant une prise en charge dans le cadre du CSP

La Période de Professionnalisation

A destination de salariés en CDD ou CDI, la période de professionnalisation est un dispositif qui permet aux employeurs de favoriser le maintien dans l'emploi des salariés en finançant des formations qualifiantes ou des actions permettant l'accès au socle de connaissances et de compétences.

 

Les actions de formation se déroulent en principe pendant le temps de travail. Elles peuvent toutefois également avoir lieu, pour tout ou partie, en dehors du temps de travail.


L'employeur doit demander à son organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) la prise en charge des actions d’évaluation, d’accompagnement et de formation.

 

Vous devrez donc vous renseigner auprès de votre employeur pour savoir si votre formation peut être financée dans ce cadre-là.

 

Le Contrat de Professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Il permet l’acquisition – dans le cadre de la formation continue – d’une qualification professionnelle reconnue par l’État et/ou la branche professionnelle. Vous êtes bénéficiaire si :

  • Vous êtes âgé de 16 à 25 ans révolus afin de compléter votre formation initiale ;
  • Vous êtes demandeur d’emploi âgé de 26 ans et plus.
  • Vous êtes bénéficiaire du RSA ou d'autres allocations.

La période de professionnalisation est située au début dans le cadre d'un CDD et occupe toute la durée du contrat pour un CDI.

 

Vous devrez donc vous renseigner auprès de votre employeur pour savoir si votre formation peut être financée dans ce cadre-là.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site

Contact - siège social de La Rochelle
☎ 05 46 50 52 80
@ contact@ifpatlantique.fr
✉ Rond-Point de la République, 17 180 PERIGNY
© IFP ATLANTIQUE